Alain Boussuge Historien par passion

Géographe de formation, historien et conférencier, Alain Boussuge retrace le parcours des combattants pendant les guerres et identifie les victimes. L’écriture a été au cœur de sa carrière professionnelle en communication d’entreprise. Il n’est pas devenu enseignant. Ses principales productions sont des articles à caractère historique et économique sur les voies navigables, deux ouvrages Le transport fluvial en France et L’annuaire du tourisme fluvial, des articles de presse d’entreprise.

Fils d’un prisonnier de guerre de 1940, il a été influencé par l’histoire des hommes de sa famille durant les conflits. Un arrière-grand-père, vétéran de 1870, des grands-pères, poilus, un oncle, FFL, des oncles et des cousins mobilisés en 1939.

Ses premières recherches ont été consacrées au parcours de son père et de son oncle, entre 1939 et 1945. Il a réalisé deux sites : acpgkrgef3945.canalblog.com et epagliffl.canalblog.com.

Dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale, il a fait, chaque année, à Bourbon-Lancy, une conférence présentant l’année de guerre.

Un ami de Bourbon-Lancy a identifié les 206 victimes de la première guerre mondiale. Il a identifié ceux de la deuxième guerre mondiale en différenciant les résistants et les militaires : resistantsbl.canalblog.com et morts3945bl.canalbolg.com.

En 2019, Il a participé à la rédaction de l’ouvrage collectif de l’association du vieux Bourbon, De Borvo à Bourbon-Lancy. Il a rédigé la biographie de trois personnages qui ont joué un rôle dans l’histoire locale. Pingré, le fondateur de l’hôpital des eaux, des Gallois de la Tour, le dernier seigneur, Fornel, le commandant des gardes mobilisés de Saône et Loire.

Le canton de Bourbon-Lancy dans la guerre de 1870-1871 est sa dernière publication, aboutissement d’une recherche débutée en 2016.

Également …

Il a cherché à savoir qui étaient les ancêtres de ses deux grands-parents. Il a retrouvé leurs traces, au milieu du XVIIème siècle en Bourgogne et en Auvergne. Il n’a jamais coupé le lien avec ces régions.  Il séjourne régulièrement à Bourbon-Lancy en Saône et Loire et s’efforce de se rendre chaque année dans le Cantal, dans la région de Chaudes-Aigues.

Il effectue également des recherches discrétionnaires sur les enfants issus de l’Assistance publique de la Seine. Il se trouve que la région de Bourbon-Lancy a accueilli nombre de ces enfants qui y ont fait souche. Toutes les personnes qui lui ont demandé ce service, ont été passionnées et très heureuses d’en savoir plus sur un passé méconnu ou tu. Il n’en fait pas une activité, mais rend service en s’assurant que les demandeurs le veuillent véritablement.